Habsburger.net: Eduquer, mais à quel prix?

La vie des habsbourg, à travers le temps, les lieux, les événements, les personnages, la généalogie, les aspects et la géorgraphie, est raconté à travers de sources numérisées. La présentation et la fonctionnalité des sources et l’aspect pédagoqique proposés sont au coeur de la présente critique: Habsburger.net veut éduquer à travers des sources numérisées et logiciels téléchargables, mais oubli les problèmes y liés, notamment le problème de la mise en ligne des données généalogiques.

Pour chaque rubrique sont présentées des sources qui vient à l’appui d’un court texte d’introduction descriptive, avec la sympathique possibilité à visualiser, avec une fonction zoom incluse permettant de visualiser de facon extrêmement détaillée une source et d’approfondir son savoir en cliquant sur le(s) lien(s) proposé(s). Les sources en soi manquent malheureusement souvent de metadatas pointues. En effet, elles présentent majoritairement que les noms (des artises / auteurs et oeuvres), les dates et les places où elle sont détenues. Pour l’utilisateur en quête de recherche de metadata plus pointues, comme par exemple par le biais du site internet référencé, il ne lui est pas possible d’y accéder via habsburger.net. Frustrant pour les professionelles, cela ne devrait pas être de grand malheur pour les amateurs d’histoire, même si la soif de savoir aurait été plus assouvie; car le péril de perdre les utilisateurs, en leur donnant la possibilité d’accéder aux sources à travers les archives où elles sont détenues, ne devrait pas se poser, étant donné que la plupart des archives numériques de bibliothéques se contentent à livrer des metadatas pointus/détaillés sans raconter une histoire. Néanmoins la possibilité de visualiser toutes les sources d’une même institution permet à l’utilisateur de traverser le site encore différement. En outre est-il possible d’accéder à une description et au site internet de l’institution qui propose ses sources sur habsburger.net, sans pour autant que l’utilisateur est guidé vers le lien internet exact de la source qu’il recherche.

Notons quand même que le site encourage le téléchargement de logiciels, notamment pour des aspects pédagogiques. Ainsi est-il par exemple possible de télécharger des programmes d’arbres généalogiques, encouragent ainsi les historiens amateurs, et notamment les élèves, à produire leurs propres arbres généalogiques et de s’initer à quelques règles méthodologiques. Des questions critiques concernant l’apport historique futur peuvent se poser à ce sujet. Lors d’un séminaire à l’Université de Luxembourg auquel Dr. Jérôme de Groot était invité et durant lequel on discutait sur la problématique des recherches généalogiques, faites par des amateurs auprès des entreprises commerciales qui encouragent la mise en ligne de la DNA, se posaient des questions des risques par rapport à la mise en ligne de DNA et par rapport à l’ouverture de la communauté historique envers le publique. Habsburger.net répond parfaitement à ce challenge d’ouvrir le public aux méthodes historiques en lui proposant des logiciels adaptés sans pour autant diriger l’utilisateur vers des sites commericiaux comme décrit ci-dessus. Néanmoins l’utilisateur peut être encouragé par le téléchargement d’un logiciel qui offre la possibilité d’incorporer ses données généalogiques. Les problèmes y liés, notamment politiques, ne sont pas encore d’actualité, mais surement un problème du futur. Ainsi il s’avère critique que habsburger.net propage ce genre de programme, sans faire connaìtre les problématiques possible y liées.

L’aspect pédagogique semble, à part le fait qu’il donne accès à des programmes comme décrit ci-dessus, bien réussi car il essaye de lier l’histoire des habsbourg avec le présent et encourage la recherche individuelle à travers de logiciels spécifiques.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *